une rentrée préparée pour soutenir nos enfants

Article de la FCPE Nationale : www.fcpe.asso.fr

La rentrée 2021 sera, nous l’espérons toutes et tous, sous le signe de la fin de la pandémie. Enfin, nos enfants pourront retrouver sereinement, et tous les jours, les bancs de leur école, de leur collège ou de leur lycée. Néanmoins, notre fédération ne se contente pas de croiser les doigts pour espérer que tout se passe bien en septembre. Nous attendons et, surtout, nous voulons que le ministère de l’Éducation nationale fasse preuve, en collaboration avec l’ensemble des acteurs de la communauté éducative, d’une gestion anticipée pour prévenir les problèmes.


Nous avons donc sondé les parents via notre Baromètre. Sur les 2 000 réponses que nous avons récoltées en 5 jours, un premier constat se dégage : contrairement aux affirmations de l’Éducation nationale, nos enfants n’ont pu suivre une scolarité normale cette année. Les parents déclarent que leurs enfants ont des retards d’apprentissage à 51 % dans le primaire, 65 % dans les collèges et 70 % au lycée ! Pour y remédier, il y a là encore unanimité : ils ne sont que 29 % à réclamer du soutien scolaire durant les vacances d’été, quand ils sont 87% à demander des soutiens personnalisés durant l’année scolaire. Mieux, 90 % des parents réclament à la rentrée des effectifs réduits pour mieux travailler.
Mais il n’y a pas que du côté des profs que les parents demandent des embauches : ils sont près de 80 % à demander une présence renforcée de personnels de santé et/ou d’orientation et/ou social auprès de leurs enfants.
Enfin, en ce qui concerne les vaccinations des professeurs, la moitié des parents d’élèves souhaiteraient que les enseignants de leurs enfants soient vaccinés.


La FCPE va donc interpeller le ministère afin de savoir quels sont les moyens prévus pour faire de cette rentrée 2021 une véritable réussite, essentielle pour nos enfants déjà fortement affectés par la crise sanitaire et sociale.
Il nous faut rester vigilants tout l’été et construire nos propres propositions afin que l’année scolaire 2021-2022 soit au service de la meilleure scolarité des élèves !